MIGUEL

AZGUIME

HOME   
   BIOGRAPHY   
    WORKS
DISCOGRAPHY   
    PROJECTS  
   TEXTS
MEDIA   
    NEWS   
    CONTACT
 

PT

 

QUE FAIRE POUR (2005)


Que faire pour

Que faire part

Que dire de

Que dire à

Pour dire que

Pour dire quand

Quoi faire et dire

L’écrire



LANGAGE (2003)


Mener des opérations sur

le lent

le long du temps en large

en grande part

partir vers la longueur de l’île

épaves épars l’angle

de près et d’autres parts (parties)

faciles de langue

fendent

en deçà de là

en gage de l’un

il l’engage

et je gagne

le la de l’ange



O ITINERÁRIO DO SAL (2002)


Existir por fora e deixar de ser visto

Que ponto de vista ascende a sul

Mapas de travessias espaços de ocupação

Sobre voar de vez de ver de voz

Ocultar o silêncio no espelho do sal


Que sol nos traz o sal

Que sal nos traz o som

Que som nos deixa a sul

Que sul pelo eixo do rumo

        SOLta

        SALta

        SOMa

        SULca


tataaca… taacata… tatacaa… cataata


Em sal de si de se de lho

De cio lento de som de ção

Culto de voz de ver de vir


De ços de pá de se de sias

De traves pasmas de luz a sul

E dessas vistas ponto viste

Restos de itinerários


Por dentro

A existir



A NARRATIVA DO ESPAÇO (2001)


quando em paisagens se definem territórios que por momentos existem porque o tempo manifesta os autores do som na sua ausente presença quando o corpo sonoro toma forma e ocupa próprio único efémero o espaço que o contém e que a voz dá som ao corpo e conta os contos que são na memória os lugares de um itinerário no espaço aí acrescentam-se as mãos somam-se os olhos multiplica-se o tempo completa-se o espaço… por momentos



LE BUT D'ÊTRE (2001)


le but d’être

débuter par la tête

comment par un bout

commencer


commettre le début

se rendre coupable

dû à la place

du maître


son sonore sort

au centre capable

à la même place

par ce dé posé


ces deux parts

du but au bout

placées de sorte

que naître soit


la semence ensuite

en ce quoi de produire

ne cesse d’être

le but



MON SILENCE SILENCIE (1999)


Mon silence silencie de soit seul sûr de son

Se lance en avant en ce sens et sans les

Que faire pour avoir l’air (d’être sûr)

Avoir l’air d’être heurté

Serré sans cesser d’avoir l’air de se prêter

aux emprunts de ceux

qui de faux sont de près

Prêt à sauter sans sonner

dans le sot aussitôt prêt

Haussé du taux à l’extrêmement

précis moment de ces mots

Au sommet qui me somme

Par faute de personne

parfaite sonne

Ce nom



RÉINTÉGRER L'ALBUM (1997)


Réintégrer l'album

Définir la table

La part de la lecture

Abolie dans le texte

Le répons de l'ouvrir

Au jeu de la matière


Au milieu du décor ?

Et si vide ?


Quant à l'or de mon sort

Par le nord de se perdre

Accord de sable

Cri bleu et peau de pierre


Spectres d'armes oniriques

Forment l'idée

Versent en toi

Convergences planes

De terres

À moins que de l'écrit

Découvre l'âme

(Et la mémoire)

Et son dé lit

Vers d'yeux de mats teints

Sachant se tourne

Se dire qu'elle est en rêve

Qu'il est temps révolu


Extrême interne

De lumière



QUI BOIT À TRAVERS SOI (1996)


Qui boit à travers soi

Lettre à l'être imbu

Ne serait-ce l'émail

De combien de structures émues

Ni joie l'autre

L'accord

Là même

Entre temps

Y carre à l'écho du tronc

L'arbre à mare de l'eau

Envoi de disparition

Du reste un fil

De sable

Ubiquité l'heurte

Rêve à toi

Et l'oblige



AU MILIEU DE LA VERTU DE L'INVISIBLE POIDS (1995)


Au milieu de la vertu

De l'invisible poids

Ni moins sens renaissant

Probabilité des-cendres

Jamais si tard que le matin

Pour parfaire sonore en équilibre

Une folie

Finie

Dites-le dévolu

Et lisse à l'insu

Bref miroir s'abolit

Davantage de mystère

D'un jaune d'or et profond

Qui littéralement vient

Avec quelque constellation

Et s'il à l'issue

(Première étape dans la nuit)

Écarte un acier

Fait à la fois minutieusement

Phénix

       2013 - 2006     
       2005 - 1995     
 
       Reviews      
       Interviews      
       Poetry      
       Articles